Sigoyer

Sigoyer séduit par le charme et le cachet de ses maisons anciennes restaurées, de son clocher et de ses toits de tuiles. Il ne s’agit pourtant pas du village originel dont ne subsistent que quelques ruines éparses. Placée sous la protection de la figure tutélaire de Céüse, la commune se caractérise par un mélange de dynamisme et de douceur de vivre.

Nombre d'habitants : 675
Sigoyards, Sigoyardes
Altitude : 1319 m.
Superficie : 24,38 km²
Densité : 27 hab/km²
 

Maurice RICARD
- Maire depuis 2008
- Conseiller communautaire
 

MAIRIE

Le Village 05130 SIGOYER
Tél : 04 92 57 83 31
mairie.sigoyer@wanadoo.fr
site web : http://s582979323.onlinehome.fr/

Ouverte au public
Lundi : 9h - 12h et 13h30 - 18h30
Mercredi : 9h - 12h et 14h - 18h
Vendredi : 13h30-18h30

Une agriculture dynamique et respectueuse de l’environnement

La commune se range parmi les plus importantes productrices de lait des Hautes-Alpes. Un projet de méthanisation, co-financé par l’ADEME et le Conseil Régional, est en cours de réalisation. L’installation permettra, à partir des fumiers, lisiers et eaux de lavage des salles de traite, de produire du biogaz servant de carburant à un moteur faisant tourner un générateur électrique. L’installation vendra de l’électricité à un tarif subventionné pendant 20 ans environ ainsi que la chaleur de refroidissement du moteur. Cette dernière, suffisamment abondante, chauffera les bâtiments situés autour de la place du village. Le reste du temps, elle sera valorisée en séchant du fourrage. Dans le cadre du PLU, une zone agricole protégée a été définie : Sigoyer devient ainsi l’une des rares communes de la région PACA à avoir mis en place un tel dispositif qui permet de protéger durablement l’usage agricole des terres concernées.

L’économie sigoyarde se porte bien !


La zone artisanale, créée il y a moins de dix ans, accueille aujourd’hui six artisans et leurs familles. Un nouveau bâtiment va être construit afin d’accueillir la nouvelle boulangerie. Porte d’entrée du col des Guérins, Sigoyer possède une petite station de ski idéale pour l’apprentissage des tout petits. Le Foyer de vie des Guérins, principal employeur de la commune, accueille une quarantaine de personnes présentant un handicap psychique et bénéficiaires de l’aide sociale. Le tourisme estival repose sur le formidable potentiel de la falaise de Céüse, mondialement réputée pour l'escalade, classée pour partie en site Natura 2000 et lieu d’accueil de multiples circuits de randonnées pédestres, VTT et équestres. La commune bénéficie aussi d'un hébergement touristique varié et bien développé : un camping, des gîtes et l’hôtel-restaurant Muret ***.

FOCUS SUR… Céüse et le col des Guérins

Les expressions ne manquent pas pour dire l’émotion que suscitent les 4 kilomètres de falaise de Céüse et ses 2000 mètres de calcaire du Jurassique qui surplombent le Gapençais. C’est certainement Stéphanie Bodet, grimpeuse et écrivain, qui en parle le mieux. Elle et son compagnon, Arnaud Petit, ont élu domicile au pied de ce « splendide diadème auréolant le bassin gapençais et le village de Sigoyer ». Chaque été, des milliers de grimpeurs viennent du monde entier, sur les traces de Jean-Christophe LAFAILLE et de Chris SHARMA, parcourir les quelque 500 voies que compte Céüse. Le col des Guérins est la voie d’accès la plus directe à la falaise ; sur ce site, des aménagements sont en cours de réalisation pour pouvoir accueillir les grimpeurs dans des conditions optimales.